Les métaux lourds et leurs nuisances

Quand je regarde au pendule les causes des certains problèmes de santé des personnes qui me consultent, je trouve de plus en plus de liens avec les métaux lourds. En effet, ceux-ci ne sont pas facilement éliminés par le corps, vont se loger dans les organes ou au niveau du cerveau et créent des problèmes physiologiques.

Les 2 principaux métaux lourds que l’on trouve généralement en quantité nocive pour le corps sont le mercure et l’aluminium.

Le mercure se fixe dans le foie, les intestins, les reins, le cerveau : c’est un perturbateur endocrinien, il a aussi des effets neurotoxiques et peut également être à l’origine de certains cancers. En effet, des observations médicales ont montré que certaines tumeurs prenaient forme autour d’amas de mercure dans le corps.

Nous sommes tout au long de notre vie confrontés à la présence de mercure, tout d’abord par les amalgames dentaires qui sont composés à 50 % de mercure. On sait que le mercure s’évacue quotidiennement de nos dents pour aller se loger dans le corps. On y est soumis également lors de l’injection de certains vaccins.

Les pouvoirs publics, heureusement, interdisent les rejets de mercure dans la nature, c’est un produit très toxique pour l’environnement, mais selon eux, pas pour notre corps.

L’aluminium, quant à lui, a la propriété de se concentrer dans les muscles et autour des neurones dans le cerveau. Une relation a même été établie entre les déodorants et les problèmes de cancer du sein. Plusieurs personnes, suite au vaccin de l’hépatite B, ont développé des fatigues chroniques et des problèmes neuromusculaires importants, plus de 1000 cas recensés par l’hôpital de Créteil, mais combien non comptabilisés.

Nous sommes soumis aux pollutions d’aluminium quotidiennement dans les aliments industriels, les produits de beauté et les vaccins.

Les ravages de ces métaux lourds ne se voient pas à court terme mais sur 30 ou 50 ans d’existence, aucune étude n’a été faite pour l’analyser, sauf que l’on constate juste une hausse significative de maladies dégénératives et de cancers sans que ce soit forcément en corrélation avec l’allongement de la vie.

Pour s’en prémunir, évitons les amalgames dentaires, cuisinons nos plats et ne faisons que les vaccins obligatoires. On peut également éliminer ces produits nocifs par l’absorption d’éléments naturels nettoyeurs comme la chlorella, une algue que l’on trouve dans nombres de produits de chélation. Le magnétisme est également une bonne solution qui donne l’information à l’organisme d’éliminer ces produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *