Les mémoires transgénérationnelles

Dans un certain nombre de cas, je rencontre des personnes dont les blocages énergétiques et maladies sont liées à leur environnement familial. On peut penser souvent que les névroses parentales son transmises aux enfants de manière consciente ou non. Cela est vrai, mais pas complètement. On peut remonter sur plusieurs générations pour trouver des problèmes émotionnels ou des troubles mentaux qui ont pollué toute la descendance. Une personne peut être chargée du poids de la souffrance psychologique d’un ou plusieurs de ces ancêtres et ressentir des phobies ou angoisses inexpliquées. Quand dans certaines familles, de mère en fille les personnes souffrent de dépression, on parle souvent de mal lié aux gènes. Je pense qu’il n’en n’est rien, la dépression n’est pas inscrite dans les chromosomes. En coupant les liens et en rendant ces énergies négatives aux parents défunts on libère les gens malades. Ce travail s’effectue souvent par la prière tirée d’une religion ou créée pour l’occasion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *