Mal être, souffrance psychologique et énergie

La souffrance psychologique est un mal extrêmement répandu. Que ce soit les dépressions, les crises d’angoisse, le stress et les phobies, de multiples personnes sont touchées chaque année. Certaines développent ces symptômes au cours de leur vie, lors d’une période difficile, d’autres les ont en eux dès leur enfance.

Suite à un choc émotionnel, qui peut remonter à l’enfance voire à la période fœtale, à une vie dans un habitat malsain, à une sensibilité naturelle aux ondes nocives, l’énergie du corps est perturbée à différents niveaux.

Le rôle du thérapeute magnétiseur – énergéticien est, tout d’abord, de faire prendre conscience à la personne malade de la cause de son mal être pour qu’elle puisse à l’avenir s’en prémunir.

Le travail s’effectue aussi par la discussion et par les messages qui sont envoyés au conscient et à l’inconscient permettant, dans les jours suivant la thérapie, l’évacuation du bagage émotionnel lié à la souffrance.

Ensuite, intervient le travail au niveau du corps, sans toucher ni manipuler la personne. Le thérapeute trouve en passant la main, qui sert de scanner, les zones en faiblesse d’énergie et envoie la dose nécessaire à l’organe pour se rétablir. Il va s’attarder spécifiquement pour les personnes en détresse psychologique sur la zone du cerveau et les glandes endocrines, la thyroïde, le thymus, le foie et le pancréas, soit une ré harmonisation des principaux régulateurs d’hormones dans le corps.

Lors de la séance de magnétisme, il arrive régulièrement que l’individu qui reçoit l’énergie passe en état modifié de conscience où il va ressentir dans son corps du froid, de la chaleur ou des picotements. Il peut également revoir des images du passé, envoyées par son inconscient, certains éclatent en sanglot, d’autres s’endorment, d’autres encore sont plutôt agités. Tous ces états sont révélateurs d’une remise en circulation correcte de l’énergie dans le corps. Ce sont des étapes importantes qui amènent souvent à une prise de conscience des causes du mal être. Première marche vers la guérison.

Généralement, deux ou trois séances suffisent à ce que la personne puisse évacuer une partie importante de ses angoisses et qu’elle soit à même de faire face à ses propres blocages et ne plus se laisser submerger par ses problèmes. Ce n’est pas une méthode magique qui supprime la totalité du mal être, c’est une aide naturelle, permettant à la personne de se reconstruire en l’allégeant d’une partie de sa souffrance.

Vincent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *